Societe histo

Blog d'aide aux entreprises et travailleurs

Boom des entrepôts logistiques : les entreprises s’adaptent

La crise sanitaire a changé les habitudes de consommation. Désormais, les clients se portent majoritairement sur des achats en ligne, obligeant ainsi les entreprises à développer un e-commerce. Pour pouvoir tenir la cadence et stocker leurs produits dans de bonnes conditions, de nombreuses sociétés font donc le choix de construire des entrepôts logistiques. Entre économie, société et questionnement environnementaux, zoom sur ce phénomène qui ne semble pas plaire à tout le monde.

Le fleurissement des entrepôts logistiques

Face aux problématiques liées à la crise sanitaire, les entreprises se sont adaptées. En effet, les confinements successifs durant l’année 2020 n’ont pas permis à la population de se déplacer pour pouvoir faire ses courses quotidiennes. Les achats par internet se sont donc multipliés, obligeant ainsi les entreprises à créer rapidement un e-commerce pour pouvoir continuer à vendre en période de crise. Loin d’être une passade, l’achat en ligne fait désormais partie des nouvelles habitudes des Français. Gain de temps, gain d’argent, praticité, la population se déplace de moins en moins pour faire ses achats, les entreprises n’ont donc d’autres choix que de s’adapter à l’évolution de la société et de la demande croissante en matière de solutions e-commerce.

Face à cette nouvelle tendance, les entreprises ont dû créer en urgence leurs sites e-commerce, mais également repenser l’entièreté de leur fonctionnement. Ainsi, la construction d’entrepôts est apparue comme une évidence pour pouvoir tenir la cadence et optimiser le fonctionnement de la boutique concernée. En cette année 2021, 9 % des magasins présents en ligne uniquement ont ainsi augmenté leurs espaces de stockage. Les magasins traditionnels ont quant à eux suivi le mouvement avec une croissance de 40 %. Un chiffre conséquent qui montre les besoins des entreprises en la matière.

Sécurité et productivité : les entreprises repensent leurs entrepôts

Les entrepôts naissants nécessitent un nouveau personnel pour pouvoir gérer, stocker et transférer la marchandise. Ainsi les magasins, qui n’étaient autrefois pas concernés par des espaces de stockage conséquents, repensent désormais l’aménagement de leurs entrepôts pour pouvoir améliorer leur productivité. Les entreprises veillent par ailleurs au bien-être et à la sécurité des employés qui doivent impérativement avoir l’équipement adapté pour circuler dans les rayonnages (gilet jaune, casque, etc.). Voici la façon dont les sociétés organisent leurs entrepôts de manière à pouvoir satisfaire la demande croissante de la clientèle :

  • Des rayonnages bien organisés. Pour pouvoir être productif, il faut être organisé, et ce d’autant plus si le magasin possède de nombreux articles à la vente. Grâce à ce système, les entreprises gagnent du temps, optimisent leur espace et protègent davantage leurs produits.
  • Une marchandise protégée. Prendre soin de la marchandise en tenant compte de la fragilité des produits. Les entreprises misent donc sur la stabilité et la sécurité en choisissant des étagères robustes.
  • Des conditions de travail garanties pour les employés. Les entreprises l’ont bien compris, un bon rayonnage permet aux employés de gagner du temps, de circuler plus facilement (avec de grands espaces de circulation) et de travailler en toute sécurité.

Des installations qui font débats

Le fleurissement des entrepôts sur tout le territoire français n’est pas au goût de tout le monde. La population a changé ses habitudes de consommation, mais déplore paradoxalement la construction toujours plus importante d’entrepôts. Une critique portée sur les conditions de travail au sein de ces bâtiments, mais également sur la pollution sonore qu’elle engendre et sur les problèmes environnementaux qui en découlent. L’impact de la construction d’entrepôts en termes d’artificialisation des sols est pointé du doigt. À noter cependant que de plus en plus d’entreprises font le choix d’étendre leurs entrepôts. Des choix visant à se rapprocher des populations pour diminuer le nombre et la longueur des trajets liés à la livraison et, in fine, réduire les émissions de CO2.

Outre l’aspect environnemental, les petits commerces déplorent l’installation des grandes entreprises qui étendent de plus en plus leur installation sur le territoire. Les habitants dénoncent en effet le fait que l’ouverture de ces entrepôts vont avoir pour effet d’accroître le nombre de livraisons et provoquer ainsi un impact direct sur le commerce local. À savoir que les commerces situés en centre-ville sont déjà en grande difficulté, certains ayant déjà fermé leurs portes.

Leo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page