Societe histo

Blog d'aide aux entreprises et travailleurs

Formation professionnelle : l’e-learning en forte tendance

De nombreux secteurs se sont vus fragilisés par la crise sanitaire. Entre la perte d’emploi ou le chômage partiel, beaucoup de travailleurs se sont retrouvés à domicile, sans visibilité sur leur avenir professionnel. Pour certains, cette période a été l’occasion de remettre en question leur métier. Entre gain de nouvelles compétences et reconversion totale, les formations à distance se sont révélées un atout.

Le gouvernement investit dans les formations à distance

Confiné à domicile, demandeur d’emploi ou travailleur, vous avez peut-être eu le temps, ces derniers mois, de repenser votre vie professionnelle. Vous pouviez ainsi opter pour une reconversion ou choisir d’améliorer votre arc de compétences. C’était, après tout, un moyen efficace de dynamiser une année particulière.

S’il a été aussi facile pour de nombreux d’entre vous de se lancer dans une formation professionnelle, c’est notamment grâce à l’essor de l’e-learning. Au fait des envies de formation des actifs, le gouvernement a par conséquent soutenu financièrement ces démarches. Le centre d’emploi a donc investit dans l’expansion de son offre de FOAD dès mars 2020.

Alors que l’institution prévoyait 5 000 demandes sur l’ensemble de l’année, ces quotas ont été atteints en l’espace de trois mois. Sans surprise, 2021 affiche un investissement plus fort encore du gouvernement. 30 000 places sont donc proposées au sein de formations professionnelles à distance.

À ces places s’ajoutent en prime les offres d’une formation CPF à distance d’organismes spécialisés, allant du numérique à l’immobilier, déjà adaptés à l’e-learning. L’une comme l’autre, en effet, sont accessibles à tout actif et peuvent être financées par votre CPF.

Le droit à la formation à distance : qui est concerné ?

L’existence du CPF n’est pas une nouveauté – ce compte formation vous permet d’accumuler, au fil de votre carrière, de quoi soutenir financièrement vos envies de connaissances. Le droit à la formation est acté depuis 2004, s’adressant à l’ensemble des actifs. Il encourage un renouvellement constant du savoir de ces derniers, tout au long de la vie.

Les employeurs, par conséquent, sont dans l’obligation de prévoir un plan de développement des compétences vous permettant d’évoluer à votre poste et dans votre carrière. Bien sûr, s’il porte sur les formations en centre et les offres proposées par Pôle Emploi, il est également tout à fait valable sur l’e-learning.

De nombreux organismes, après tout, n’ont pas attendu la crise sanitaire pour développer des programmes attractifs d’enseignement à distance. À l’instar des formations traditionnelles, donc, l’e-learning est ouvert à tous les actifs. La priorité sera généralement mise sur les travailleurs éloignés des centres de formation existants ou encore ceux en situation de handicap.

Les salariés nécessitant une adaptation horaire sont aussi concernés. Vous pouvez alors par exemple concilier l’e-learning à un temps partiel. Avant de se lancer dans cette entreprise, il faut toutefois vérifier que ce type d’enseignement vous est adapté. Entre autres, assurez-vous de posséder un bon équipement informatique sécurisé et d’être assez autonome pour suivre un parcours en ligne.

Quelle formation professionnelle suivre en e-learning ?

La majorité des enseignements qui vous seront accessibles à distance seront des programmes certifiants. Ils viendront compléter votre panel de connaissances et renforcer vos acquis. Si vous travaillez dans le monde du numérique, par exemple, de nombreux centres proposeront des certifications pour maîtriser des logiciels, tels que Photoshop. Cela vous permettra de vous démarquer, entre autres, pour promouvoir votre micro-entreprise.

Malgré tout, il reste possible de s’orienter vers des formations professionnalisantes. Ces dernières, de la même façon, vous permettent d’être coaché par des spécialistes. C’est une façon d’entamer votre reconversion. Fleuriste, coiffeur, pâtissier : de nombreux métiers s’y prêtent aujourd’hui.

Certaines formations professionnelles en e-learning sont toutefois plus populaires que d’autres. Les places seront alors d’autant plus prisées. Bien réfléchir votre parcours et vos compétences actuelles vous aidera à vous positionner pour entrer dans ces programmes. Parmi les offres disponibles, vous pourrez décider de vous former :

  • en langue vivante, par exemple par un perfectionnement intensif de votre anglais ;
  • en programmation informatique ;
  • dans les métiers du secteur agricole, comme paysagiste ou fleuriste ;
  • dans l’esthétique, en tant que maquilleuse professionnelle ou coiffeuse ;
  • afin de maîtriser des logiciels ou des compétences numériques, tels que les réseaux sociaux ou Revit Autodesk.

Leo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page